Renforcement des capacités des acteurs du CAS-COVID-19

Sous la supervision du Directeur Général du Budget, et la coordination du Chef de la Division du Contrôle Budgétaire, de l’Audit et de la Qualité de la Dépense, s’est tenu le mercredi 09 septembre 2020 à l’hôtel Djeuga Palace, l’atelier de renforcement des capacités des acteurs du CAS-COVID-19.

Cet atelier résulte de la mise en œuvre optimale des dispositions de la Circulaire n°00000220/C/MINFI du 22 juillet 2020 précisant les modalités d’organisation, de fonctionnement et du suivi-évaluation du Fonds Spécial de Solidarité Nationale pour la Lutte contre le Coronavirus et ses répercussions économiques et sociales.

L’objectif de l’atelier vise en général à renforcer les capacités de tous les acteurs du Ministère des Finances intervenant dans le circuit de traitement des dossiers du CAS-COVID-19 et en particulier à les outiller et les sensibiliser sur :

· les modalités d’utilisation optimale de PROBMIS CAS-COVID-19 ;

· le rôle des différents intervenants dans le CAS-COVID-19 ;

· le reporting du CAS-COVID-19.

Y ont pris part, outre les responsables du Ministère des Finances, les experts de l’Entreprise SI-IC, tous invités conformément à l’invitation du 07 septembre 2020 du Ministre des Finances.

Les travaux de Yaoundé ont donc permis d’abord de présenter le progiciel intégré CAS-COVID-19 et de procéder par la suite à la simulation et les tests pratiques sur l’utilisation de cette application.

La présentation du progiciel intégré CAS-COVID-19 a mis en exergue le rôle des responsables du MINFI acteurs du CAS-COVID-19. De cette présentation, il ressort que le progiciel CAS-COVID -19 est un dispositif conçu pour la transparence, la traçabilité, la fluidité, la sincérité, et la sécurité des opérations du CAS COVID-19. Il permet :

– la dématérialisation des supports physiques ;

– l’intégration de tous les processus et ;

– la simplification de la consolidation et de la reddition des comptes.

La simulation quant à elle, s’est faite à base d’un exemple concret de l’expression des besoins jusqu’au paiement toutes les étapes suivantes ont été parcourues :

– Expression des besoins par les points focaux auprès des Ministres sectoriels ;

– Saisine du Ministre en charge des Finances par lettre accompagnée des projets d’actes qui sous-tendent les dépenses envisagées ;

– Examen de la lettre commande ou marché par le Contrôleur Financier du circuit allégé sur la base du décret de répartition du PM ;

– Apposition du « Visa Budgétaire » en cas de conformité et retour du projet au ministère sectoriel pour signature et enregistrement ;

– Réception du prestataire et liquidation juridique de dépense par les ministères sectoriels ;

– Transmission de la liasse définitive au Ministère en charge des Finances pour engagement, liquidation technique, ordonnancement et paiement de la dépense.

Au terme des travaux de l’atelier, les recommandations ont été formulées en vue de s’assurer du fonctionnement optimal du progiciel CAS-COVID-19. Il s’agit notamment de son arrimage aux différents normes et principes comptables en vigueur dans les postes comptables et l’accompagnement par les experts des utilisateurs de ce progiciel.

Tout télécharger