Ministère des Finances du Cameroun

LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET

La gestion des attestations de virement irrévocable de salaire désormais informatisée

Publié le : 5/08/20 7:56

Le Séminaire de formation des utilisateurs de l’application de la gestion informatisée des Attestations de Virement Irrévocable (AVI) de salaire s’est déroulé du 29 au 30 juillet 2020 au Djeuga Hôtel de Yaoundé, sous la supervision de Monsieur le Directeur Général du Budget et la coordination de Madame le Chef de la Division du Contrôle Budgétaire, de l’Audit et de la Qualité de la Dépense, assistée de Madame le Chef de Brigade du Contrôle de la Solde et des Pensions.

Il s’agit d’un projet qui a été lancé l’année dernière avec le développement de l’application, objet de la présente formation. L’objectif de ce séminaire est de permettre aux différents utilisateurs de s’approprier toutes les fonctionnalités de cette application pour une utilisation optimale.

Ouvrant les travaux devant les personnels du Ministère des Finances et les consultants, le Directeur Général du Budget, Monsieur Cyril Edou Alo’o a évoqué le souci permanent du Ministre des Finances d’améliorer la qualité du service public à travers la nécessité de rendre limpide et efficace la gestion de la dépense publique des personnels de l’Etat. Ceci, a-t-il souligné, passe nécessairement par le contrôle de la régularité et de l’authenticité des documents ayant une incidence financière, produits par la Direction Générale du Budget à l’instar des bulletins de solde et des AVI de salaire. Il a ensuite relevé les insuffisances de la production manuelle des AVI de salaire pour faire ressortir les nombreux avantages liés à la gestion informatisée de ce document. Il a par conséquent invité tous les acteurs de ce processus à s’y arrimer dans l’optique de l’atteinte de la performance de notre administration publique.

Madame TABENYANG Augusta, Chef de Division du Contrôle Budgétaire, de l’Audit et de la Qualité de la Dépense (DCOB), prenant la parole à la suite du DGB, a tenu à remonter à la genèse du projet. Elle a ensuite annoncé l’externalisation au niveau des Régions et des banques dans les prochaines phases du projet. Elle a par ailleurs loué cette initiative qui permet à l’Etat de réaliser des économies budgétaires dans la mesure où les AVI falsifiées constituent une source de distraction de fonds publics. Elle termine son propos en exhortant les participants à une bonne appropriation de ce nouveau dispositif applicatif.

Les participants à la formation devaient se familiariser avec trois (03) modules à savoir :

  • La conduite du changement, présentée par Mme BOYOMO Esther, Inspecteur de la solde,

Ce module a essentiellement retracé l’historique des AVI, fait un aperçu de l’état des lieux avant de mettre en relief les innovations liées à la production automatique de ce document ;

  • la « Présentation de l’application de la gestion informatisée des AVI » par M. NDOUMIN Informaticien à la DRH.

Il était question de présenter les différentes fonctionnalités de cette application, suivi des cas pratiques ayant permis aux apprenants de s’exercer.

  • La sécurisation d’un compte dans l’application de la gestion des AVI, présenté par M. BOMBA NOAH, consultant, assisté de M. NGUIMBUS, Chef service au CENADI.

Ce module comprenait une phase théorique sur la présentation de la sécurisation d’un compte dans l’application et une phase pratique relative à la modification des paramètres d’un utilisateur, notamment la mise à jour de son mot de passe ainsi que l’authentification d’un AVI.