Ministère des Finances du Cameroun

LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET

Comprendre le projet de loi de finances 2019

Publié le : 23/11/18 12:20

Le projet de loi de Finances pour l’exercice 2019 déposé à l’assemblée nationale a été élaboré conformément à la Circulaire N°001/CAB/PRC du 20 juin 2018 relative à la préparation du budget de l’Etat pour l’exercice 2019 et s’équilibre en recettes et en dépenses à 4 850,5 milliards de FCFA contre 4 689,5 milliards de FCFA en 2018.

[zone-documentaire ducument_id=”2945″]

Le projet de loi de finances 2019 a été élaboré selon les directives de la Circulaire du 20 juin 2018 relative à la préparation du budget et des engagements pris par le Gouvernement dans le cadre du Programme Economique et Financier conclu avec le Fonds monétaire international (FMI) pour la période 2017-2020 ainsi que des mesures structurelles contenues dans la feuille de route des programmes d’appuis budgétaires négociés avec les autres partenaires (BM, UE, BAD et AFD).

4850,5 milliards de Fcfa de budget 

L’enveloppe budgétaire projetée pour 2019 s’équilibre en recettes et en dépenses à 4850,5 milliards Fcfa soit une augmentation de 161 milliards Fcfa par rapport à l’exercice en cours, qui culmine à 4689,5 milliards Fcfa. Tout en espérant un taux de croissance à 4,4% du Produit intérieur brut (Pib), l’Etat vise trois objectifs : réduire la dépense publique, maîtriser le rythme de l’endettement et surtout, accroître la mobilisation des recettes internes. Cette dernière, à terme, fera passer le taux de pression fiscale de 13,1% du Pib en 2018 à 13,2%.

Pour y arriver, de nombreuses mesures sont proposées par le Gouvernement sur plusieurs plans notamment douanier, fiscal et financier entre autres. Ces dispositions concernent l’élargissement de l’assiette fiscale et la réduction de la dépense fiscale. Ainsi, on assistera à l’élargissement du champ d’application du droit d’accises aux boissons gazeuses importées, aux produits cosmétiques, aux articles de friperie, aux pneumatiques et aux véhicules d’occasion. L’abattement de 20% sur la valeur imposable des pneumatiques neufs importés sera par conséquent supprimé peut-on lire dans l’exposé de motif du projet de loi de finances 2019.

A terme, toutes ces mesures vont permettre entre autres au gouvernement sur le plan économique :

  • l’amélioration des capacités d’offre dans le domaine énergétique ;
  • l’amélioration de la compétitivité des entreprises et du climat des affaires ;

sur le plan  social

  • l’amélioration de l’accès des populations aux services sociaux de base ;
  • l’intensification des actions d’éducation civique, du bilinguisme, du multiculturalisme et la promotion du vivre ensemble 

Et en matière de gouvernance

  • la consolidation de la gestion axée sur la performance ;
  • l’amélioration du recouvrement des recettes et de la qualité de la dépense publique ;

 Le projet de budget en chiffres

 Recettes internes : 3 529,5 milliards de F CFA, contre 3 324,0 milliards de F CFA par rapport à 2018, 

  • Recettes non pétrolières : 3 079,5 milliards de F CFA, en augmentation de 199,5 milliards par rapport à l’objectif de 2 880,0 en 2018, soit 6,9% en valeur relative.
  • Recettes pétrolières : 450,0 milliards de F CFA contre 444,0 milliards en 2018, soit une augmentation de 6,0 milliards de F CFA en valeur absolue et 1,4% en valeur relative.
  • Dons, ils passent de 64,5 milliards en 2018 à 79 milliards en 2019
  • Ce qui nous donne un niveau de recettes nettes du budget général de F.CFA 3 508,5 milliards