Ministère des Finances du Cameroun

LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET

Le Comité  de pilotage du PAGFI 2 valide les plans de travail annuels budgétisés 

Publié le : 31/10/19 11:38

Le Cameroun a signé avec l’Agence Française de Développement une Convention d’affectation d’un montant de deux milliards six-cent vingt-trois millions huit cent vingt mille  FCFA (2 623 828 000 FCFA) le 29 mai dernier pour la réalisation de la deuxième phase du Projet d’Appui à la Gouvernance Financière (PAGFI 2).

C’est dans la continuité de cette convention d’affectation que s’est tenue la première session du Comité de Pilotage PAGFI 2 dans la salle des actes du ministère des finances le mardi 29 Octobre 2019. Les travaux de cette première session étaient présidés par le ministre délégué auprès du ministre des Finances, monsieur Yaouba Abdoulaye qu’accompagnait le directeur de l’Agence Française de Développement (AFD), monsieur Benoît Lebeurre.

Au cours cette assise, le ministre des finances a procédé à l’installation officielle des membres du Comité et a exhorté les promus « à se mettre au travail afin d’impacter significativement la vie des camerounais ». À l’issue des travaux, le Comité a validé le Plan de Travail Annuel Budgétisé (PTAB) 2019.

Le montant consenti par l’AFD dans le cadre du PAGFI 2 est ventilé en trois composantes à savoir : la gestion prévisionnelle de la dépense, l’information comptable et budgétaire et la conduite au changement et gestion du projet.

Dans son discours d’ouverture, le ministre délégué auprès du ministre des finances a dressé un bilan de la première phase du PAGFI. « Le PAGFI a permis la réalisation de quelques activités, notamment, l’accompagnement de la Division de la Réforme Budgétaire de la Direction Générale du Budget dans l’animation de la réforme des finances publiques, l’appui à l’ENAM, au CFAP, PSSFP », rappelle le ministre entre autres.

Le Projet PAGFI 2 vise à renforcer les capacités de l’Etat à contrôler et maîtriser l’exécution de son budget à travers la réforme comptable et l’optimisation de la trésorerie. Ces objectifs sont identifiés dans l’axe 3 du Plan Global des Réformes de la Gestion des Finances Publiques intitulé « Renforcement des capacités de contrôle et de maîtrise de l’exécution des budgets ».

De façon spécifique a indiqué le ministre, le projet va contribuer à :

  • l’amélioration de la couverture et du fonctionnement du Compte Unique du Trésor (CUT) afin d’augmenter le volume de liquidité à la disposition de la Trésorerie ;
  • l’optimisation et la mise en cohérence de la régulation budgétaire et de la gestion de la trésorerie pour prévenir l’accumulation d’arriérés de paiement ;
  • l’amélioration de la qualité de l’information en accompagnant la mise en œuvre de la réforme des comptes publics ;
  • l’intégrité de l’information en appuyant l’optimisation des systèmes d’information budgétaro-comptable ;
  • la transparence de l’information en accompagnant la stratégie de communication de la réforme, notamment par des canaux numériques.

Le directeur de l’Agence Française de Développement a quant à lui réitéré tout « l’engament » et « l’enthousiasme » de la France a accompagné le Cameroun dans son vaste programme de modernisation des finances publiques.

Pour rappel, le Comité de Pilotage a été mis en place par le ministre des Finances, Louis Paul Motaze le 8 mai 2019 par arrêté N°00000300/CAB/MINFI. Le Comité a la responsabilité d’adopter le PTAB, d’examiner les rapports d’exécution du projet et de valider les états financiers audités.