Lancement de la phase 2 du projet pour un gouvernement ouvert au Cameroun

Le mercredi 07 avril 2021 s’est tenue à l’hôtel Hilton de Yaoundé, sous la présidence du professeur PEKASSA NDAM, représentant du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Joseph DION NGUTE,  la cérémonie de lancement de la deuxième phase du Gouvernement ouvert au Cameroun. Cette conférence, conjointement organisée par  l’Organisation pour la Coopération et le Développement Economique (OCDE), le Ministère de l’Economie et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT) et le Programme National de Gouvernance (PNG) avec le soutien de l’Agence française de Développement (AFD) visait également à présenter aux différentes parties la méthodologie et les outils de travail qui seront adoptés dans l’analyse en vue de l’obtention de la feuille de route du ‘Gouvernement Ouvert au Cameroun’.

A titre de rappel, le Gouvernement ouvert est une culture qui promeut les principes de transparence , d’intégrité, de redevabilité et de participation des parties prenantes au service de la démocratie, de la croissance inclusive et de l’efficacité des services publics. Le Gouvernement ouvert repose autour de quatre principes fondamentaux :

  • la transparence qui permet une bonne compréhension du travail gouvernemental par le citoyen et instaure la confiance du citoyen vis-à-vis de l’action publique ;
  • la participation citoyenne qui stipule d’une part que le gouvernement consulte régulièrement et écoute les citoyens lors de la prise de décision et incite le citoyen à influencer l’action publique ;
  • la redevabilité qui recommande que le citoyen peut demander à son administration et aux élus de rendre compte de la politique et de la performance des services publics ;
  • l’amélioration du service public.

Historiquement, ce mode de Gouvernance a été consacré au niveau international par la création en septembre 2011 du Partenariat pour le Gouvernement Ouvert (PGO) qui rassemble 75 gouvernements dont 5 pays d’Afrique francophone. L’adhésion du Cameroun est une initiative menée depuis 2016 par Le PNG en étroite collaboration avec l’Association pour le Développement Intégré et la Solidarité Interactive au Cameroun  (ADISI), une ONG qui œuvre pour le développement à travers le prisme de la Gouvernance. Le Cameroun a eu à cet effet à participer en tant qu’invité au séminaire d’Abidjan en 2018 pour l’imprégnation des bonnes pratiques du Gouvernement Ouvert. Entre 2019 et 2020, le PNG a entrepris des travaux en vue de promouvoir les principes du Gouvernement Ouvert et un groupe de travail incluant les administrations publiques, les parlementaires, les élus locaux et la société civile a été mis sur pied pour mener un plaidoyer en vue de l’adhésion du Cameroun au Partenariat pour le Gouvernement Ouvert. Les travaux du groupe ont permis de disposer d’un rapport qui servira d’intrant à l’élaboration de la feuille de route avec l’appui technique des experts de l’OCDE.

Au terme de la présentation du projet de coopération, les experts de l’OCDE ont tenu à souligner que la feuille de route issue de cette deuxième phase, sera alignée sur les réformes en cours dans le pays.

Tout télécharger