La direction générale du budget Cameroun

LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET

Exécution budgétaire du Cameroun au premier trimestre 2018

Publié le : 30/12/18 4:58

Cameroun, exécution budgétaire –  Au cours du premier trimestre de l’exercice 2018, le budget de l’Etat s’est exécuté dans un contexte marqué au plan international par : la poursuite de l’expansion économique internationale, avec une croissance de l’économie mondiale prévue à 3,9% en 2018 par le FMI, après 3,8% enregistré en 2017, due principalement au dynamisme de l’activité industrielle et à la hausse de l’investissement dans les pays avancés ; l’augmentation de 23,5% en glissement annuel des cours mondiaux du pétrole, du fait de la demande et l’accord de limitation de la production conclu par l’OPEP et ses alliés et par le recul de l’inflation de 0,2 point dans la zone euro pour se situer à 1,3% et son affermissement en Chine à 4,7% après 3,7% au quatrième trimestre 2017, deux principaux partenaires commerciaux du Cameroun.

Consulter le rapport sur l’exécution du budget à fin mars 2018

[zone-documentaire ducument_id=”8926″]

Au plan national, le contexte d’exécution du budget est marqué par : la morosité de l’activité économique enregistrée en 2017, avec un taux de croissance estimée à 3,2%, en deçà des projections. Cependant, une accélération de l’activité est attendue en 2018, avec un taux de croissance projeté à 4,2% ; la poursuite de la mise en œuvre du programme économique et financier conclu avec le FMI et la préparation de la deuxième revue dudit programme ; un niveau des cours du pétrole qui est en moyenne trimestrielle supérieur de 15,4 dollars au prix retenu dans la loi de finances 2018, soit 51,4 dollars ; la poursuite du démantèlement tarifaire des produits en provenance de l’Union européenne induit par l’APE bilatéral ; la persistance des perturbations d’activités dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest.