Ministère des Finances du Cameroun

LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET

MINSEP : renforcer les capacités des responsables des programmes et les contrôleurs de gestion en pilotage stratégique pour une meilleure performance

Publié le : 4/06/22 9:04

En ce qui concerne le dispositif de suivi et pilotage et de la performance au sein des programmes, le CIEP note que “les responsables de programmes et les contrôleurs de gestion n’ont pas reçu de formation appropriée dans le pilotage stratégique”. Par ailleurs, “les contrôleurs de gestion n’ont pas encore été désignés formellement et les instruments de suivi et de reporting de la performance sont inexistants au niveau des programmes et actions”.

Cadre logique et alignement avec la SND30

Le MINSEP dispose de trois programmes : le programme de développement de l’éducation physique (007), le programme de développement du sport (008), le programme gouvernance et appui institutionnel dans le sous-secteur sport et éducation physique (009). Les deux (02) programmes opérationnels du MINSEP sont alignés à la SND30. En effet, le programme 007 est aligné au pilier 2 de la SND30 portant au renforcement des aptitudes favorables à la santé des individus et des communautés, notamment la pratique des activités physiques et sportives. C’est le même cas avec le programme 008 qui est en cohérence avec les orientations du pilier 1 de la SND30. Toutefois, les membres du CIEP notent l’insuffisance de la problématique liée à la maintenance et la rentabilité des infrastructures sportives dans le cadre logique.

Indicateurs

D’une manière générale, la formulation des indicateurs des programmes opérationnels du MINSEP est perfectible. En effet, l’indicateur du programme 007 “nombre de pratiquant par an” et celui du programme 008 “nombres de fédérations sportives éligibles aux compétitions internationales” mériteraient d’être améliorés “de manière à mieux capter la performance des programmes”, recommande le CIEP. Par ailleurs, il n’apparaît pas clairement les coûts de collecte des données pour les indicateurs “toute chose qui ne renseigne pas sur les ressources allouées à l’amélioration de l’information statistique dans cette administration”.

Allocation des ressources et résultats

Des discussions, Il se dégage des incohérences entre l’allocation des ressources dans les programmes et les objectifs assignés aux programmes. Une situation qui “compromet grandement l’atteinte des résultats escomptés dans les programmes”, regrette le CIEP. Tenant compte de la corrélation qui existe entre l’allocation des ressources (insuffisantes dans ce cas) et la performance, il est logique de penser que les résultats atteints dans les programmes du MINSEP seront en deçà des espérances.

Pistes de recommandations

Les membres du CIEP retiennent les recommandations suivantes : Améliorer la formulation des indicateurs  des programmes 007 : « nombre de pratiquants par an » et 008 : « nombre de fédérations sportives éligibles aux compétitions internationales », afin de mieux capter la performance desdits programmes ; Faire rapidement aboutir la réflexion en cours au MINSEP sur la mise en place d’une structure devant apporter un solution à la problématique de la gestion et de la maintenance des infrastructures sportives, et de manière générale leur rentabilité ; Améliorer la rédaction des stratégies de tous les programmes du MINSEP.