Ministère des Finances du Cameroun

LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET

MINJEC : adapter les indicateurs au périmètre d’intervention du ministère

Publié le : 4/06/22 8:59

Il ressort des échanges que les indicateurs des programmes ne sont pas tous bien fournis. En effet, relève le CIEP, le programme 144 dont l’objectif est “Inculquer les valeurs civiques, morales et éthiques aux populations”, son indicateur est “Nombre de pratiquants par an” ne renseigne pas véritablement sur l’atteinte de l’objectif fixé. La même remarque est formulée pour le programme 146 dont les indicateurs sont ; “Nombre de personnes formées sur les valeurs républicaines (vivre ensemble et participation au développement)” et “Proportion des populations ayant des compétences républicaines”.

Cadre logique et alignement avec la SND30

La cartographie des programmes du MINJEC comporte 04 programmes, dont 3 opérationnels et 1 support : le programme éducation civique et volontariat (144), le programme insertion socio-économique des jeunes (145), le programme intégration nationale et participation citoyenne (146), le programme gouvernance et appui institutionnel au ministère de la jeunesse et de l’éducation civique (147). Les trois programmes opérationnels sont en droite ligne avec la SND30 à travers leur ancrage dans les différents piliers de la SND30 notamment le pilier 2 et le pilier 3 étant donné que les problématiques liées aux jeunes sont transversales. Pour les membres du CIEP, “le réel problème reste la pertinence de deux programmes traitant d’un même objet qui est l’éducation civique de la population.” Par conséquent, les membres du CIEP recommandent de “fusionner les programmes 144 et 146 en un seul programme dans lequel seront logées les actions sous leurs différentes déclinaisons”.

Indicateurs

Les “indicateurs des programmes ne sont pas tous bien formulés” remarque le CIEP. En effet, s’agissant du programme 144 dont l’objectif est “Inculquer les valeurs civiques, morales et éthiques aux populations”, son indicateur est “Nombre de pratiquants par an” qui ne renseignent pas à suffisance sur l’atteinte de l’objectif fixé. Pour la collecte des données et le suivi des indicateurs de performance, il ressort que le MINJEC a lancé un marché pour la mise en place d’un progiciel devant faciliter la remontée des informations depuis les délégations d’arrondissement jusqu’au niveau central pour un meilleur suivi de la performance.

Allocation des ressources et résultats

Le tableau de ventilation des ressources affectées aux différents programmes du MINJEC se présente ainsi qui suit : programme 144 : 26,45% ; Programme 145 : 43,13% ; Programme 146 : 14,06% ; Programme 147 : 16,36%. L’évaluation note que les ressources financières sont consommées pour des taux variant entre 85% et 99% pour des taux de réalisation des indicateurs de programme qui sont aussi du même ordre de grandeur.

Pistes de recommandations

Le CIEP a formulé les recommandations suivantes au MINJEC : Améliorer les cadres logiques, et la rédaction des stratégies  des programmes 144 « Education civique et volontariat » et 146 « Intégration nationale et participation citoyenne », afin de bien faire ressortir le pan de politique publique couvert par chacun des programmes, ainsi que la logique d’intervention pour le prochain triennat ; Associer les organismes sous-tutelle aux dialogues de gestion et  systématiser les contrats d’objectifs ou de performance avec ces entités ; Partager avec les ministères de coordination, les résultats des réflexions menées au MINJEC sur la manière de rendre plus efficace les transferts aux CTD ; Renforcer l’animation du dispositif de contrôle de gestion.