La direction générale du budget Cameroun

LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET

COPIL 10ème Session : De grandes avancées pour le Cameroun en matière de gestion des finances publiques

Publié le : 23/12/21 9:25

C’est ce qui ressort du bilan de la période 2019-2021 du Plan global de Réformes de la Gestion des Finances publiques, évalué le 15 décembre 2021 par le Comité de Pilotage de la Plateforme de Dialogue sur les Finances publiques (COPIL).

Sous le présidium de Monsieur Yaouba ABDOULAYE, Ministre délégué auprès du Ministre des Finances, en lieu et place de Louis Paul MOTAZE empêché, le Comité de Pilotage de la Plateforme de Dialogue sur les Finances publiques réuni en sa 10ème session le 15 décembre 2021 à l’hôtel Hilton de Yaoundé a tablé sur la mise en œuvre du Plan Global des Réformes de la Gestion des Finances Publiques(PGRGFP) pour la période triennale 2019-2021 avant d’examiner les modalités de son actualisation.

De la mise en œuvre dudit PGRGFP, il ressort que le pays a enregistré des avancées considérables notamment au cours du second semestre de l’année 2021 où une embellie a été observée. Ce, en dépit du contexte marqué par la crise sanitaire du Covid-19 ou encore des crises sociopolitiques et sécuritaires dans le Nord-Ouest, le Sud-Ouest, à l’Extrême-Nord et à l’Est. Desdites avancées on peut retenir : La création et la tenue des premières réunions du Comité de Cadrage macroéconomique, l’intensification du processus de modernisation et de dématérialisation des procédures au niveau des administrations de recettes, la transparence en matière de gestion de la dette notamment avec la publication mensuelle d’un bulletin détaillé et en temps opportun sur la situation actuelle. On peut également noter que la mise en œuvre progressive du code des marchés publics a permis d’introduire des innovations importantes dans l’environnement des marchés publics ; également, et pour ne citer que ces cas, la production d’un tout premier rapport d’audit de la gestion des finances publiques réalisé par la Chambre des Comptes selon les normes internationales sur le CAS COVID.

S’exprimant au nom des Partenaires Techniques et Financiers du Cameroun, S.E Arnaud DEMOOR, Chef de Coopération de l’Union Européenne, s’est d’ailleurs dit satisfait de la manière avec laquelle ce Plan Global de Réformes de la Gestion des Finances publiques a été piloté par le Gouvernement à travers le Ministère des Finances. « Il y a eu des avancées sur certaines réformes. Nous voulons apprécier l’implication de la Division des Réformes dans l’exécution du plan, l’engagement du MINFI au pilotage du plan de la réforme et à la modernisation des finances publiques ainsi que les compétences techniques de la Chambre des Comptes », a-t-il déclaré. Il précisera cependant qu’un grand espoir est émis pour que les réformes encore non réalisées au cours des trois dernières années de ce plan, soient effectivement mises en œuvre.

C’est dans ce cadre qu’une version actualisée du PGRGFP a été soumise à l’approbation du Comité de pilotage. Reprenant les principaux axes d’intervention de la programmation initiale, le PGRGFP actualisé ambitionne de parachever les chantiers de réformes amorcés durant le cycle triennal 2019-2021 tout en prenant en compte les enjeux conjoncturels de la gestion des finances publiques à l’instar de la signature du nouveau Programme Economique et Financier avec le FMI. D’après le Chef de Division de la Réforme Budgétaire, Madame Sophie BOUMSONG, le PGRGFP actualisé a été programmé sur la période biennale 2022-2023 avec le consentement de chaque structure de mise en œuvre (SMO) dudit plan.

Cependant, à la différence des précédents plans de réforme, une attention particulière sera accordée à l’identification et au suivi des chantiers de réforme les plus structurant pour la modernisation du système de gestion des finances publiques en 2022 et 2023. Il s’agit notamment de l’opérationnalisation effective du Comité Interministériel de Cadrage Macroéconomique et Budgétaire, de l’adoption de la loi portant fiscalité locale, de l’implémentation de la nouvelle Nomenclature Budgétaire de l’Etat, de la publication des rapports d’audit de la Chambre des Comptes ou encore le renforcement des capacités de veille de la Société Civile.

Si aucune réserve n’a été levée à la validation du PGRGFP actualisé, les membres du Comité de pilotage ont invité chaque administration concernée à une implication sans faille. Pour rappel, le PGRGFP a pour objectif principal de doter le Cameroun d’un système de GPF transparent, performant, conforme aux standards internationaux. Ce système devra être respectueux des prérogatives et attributions légales et réglementaires des institutions, des administrations ainsi que celles des autres acteurs de la GFP, tout en mettant résolument les finances publiques au service du développement du pays et du bien-être des citoyens.