La direction générale du budget Cameroun

LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET

Lancement officiel de la plateforme SYAMPE

Publié le : 1/09/21 5:40

Dans un communiqué signé le 17 août 2021, le Ministre des Finances (MINFI) Louis Paul MOTAZE, invite les contribuables à faire usage de cette plateforme sur le site: www.syampe.cm

Le Système d’Agrégation des Moyens de Paiement de l’Etat en abrégé SYAMPE est un nouveau portail de gestion des transactions gouvernementales. Il s’adresse aux chefs d’entreprise, aux commerçants, aux étudiants, aux employés ou à toutes les autres professions confondues. Hébergé au sein de l’infrastructure du CENADI, il a pour but de mettre à la disposition des contribuables tous les moyens de paiement unifié et ainsi faciliter le paiement des taxes fiscales et non fiscales, le tout de manière simple, sécurisée et authentifiée. Il permet non seulement au contribuable de contrôler pleinement ses paiements sans se déplacer vers les administrations compétentes pour le suivi, mais aussi, il fournit des relevés sécurisés, automatiques et authentifiées de toutes les opérations fiscales et non fiscales. Ceci représente un gain de temps considérable d’autant plus qu’à travers ce module, tous les moyens de paiement unifié sont mis à disposition sur une seule plateforme : Le tout en un !

Il convient par ailleurs de rappeler que l’Etat du Cameroun représenté par le Ministre des Finances, dans le cadre du projet de sécurisation des recettes de l’état, a signé des conventions avec des entreprises partenaires (Banques, opérateurs de téléphonie mobile et microfinances) en février 2021. Lesdites conventions avaient pour objet de fixer les conditions de paiement des recettes fiscales, douanières et de service, c’est-à-dire l’ensemble des impôts, taxes, droits de douane, recettes de services et autres prélèvements de même nature recouvrés par les services d’assiette du Ministère des Finances et des régies de recettes des autres départements ministériels.

Sont exclus du champ d’application desdites conventions toutes :

  • les opérations effectuées notamment par les prestataires des marchés publics (à l’exception du règlement des recettes pris en charge sur la plateforme SYAMPE) ;
  • les opérations effectuées directement auprès des comptables publics de l’Administration ;
  • les versements effectués par les contribuables, dans le cadre d’une procédure précontentieuse ou contentieuse ;
  • les opérations effectuées par la Banque avec l’extérieur ;
  • les opérations de collecte de l’épargne et de l’octroi des crédits.

De plus, il faut noter que l’implémentation de la plateforme SYAMPE  a nécessité la connexion  d’une part des différentes administrations impliquées dans le projet à savoir la Direction Générale du Trésor, de la Coopération Financière et Monétaire (DGTCFM), la Caisse Autonome d’Amortissement (CAA), la Direction Générale des Douanes (DGD) et la Direction Générale des Impôts (DGI). Et d’autre part des différents partenaires dont quatre sur neuf le sont effectivement. Les autres le seront dans les prochains jours.