La direction générale du budget Cameroun

LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET

Gestion budgétaire de l’Etat : Les responsables se rencontrent dans le cadre du traditionnel dialogue de gestion pour faire le suivi de la feuille de route du programme 274

Publié le : 13/08/21 11:54

Le dialogue de gestion est un cadre d’échanges, d’évaluation et de projection mis en place au sein d’un Programme afin d’assurer le suivi permanent de l’état de réalisation de ses objectifs et le cas échéant, à la mise au point d’actions correctives. Ainsi, dans son propos liminaire, le Directeur Général du Budget a entre autres tenu à rappeler l’objet de cette rencontre qui est non seulement celui du suivi de la feuille de route assignée au Programme 274 « Gestion Budgétaire de l’Etat », par le Ministre des Finances, mais aussi celui de l’évaluation du niveau de mise en œuvre des recommandations du précédent dialogue de gestion du 15 juin 2021, portant sur le même programme. Rappel a également été fait au cours des travaux, des responsabilités de chacun.

Il y a lieu de rappeler que le Programme 274 est l’un des quatre programmes budgétaires du Ministère des Finances, mis en place dans l’optique de coordonner les actions du Gouvernement dans la modernisation des processus de préparation, d’exécution et de suivi-évaluation des Lois de Finances. Son objectif est « d’assurer la préparation adéquate des projets de lois de finances et l’exécution efficace des budgets publics ».

Il se structure en huit actions mobilisant les interventions de quatre structures du MINFI à savoir la Direction Générale du Budget, la Direction de la Normalisation de la Comptabilité Matières, (DNCM), la Division de la Prévision (DP) et le Centre National de Développement Informatique (CENADI).

Ainsi, le contrôleur de gestion du Programme sous le regard attentif des responsables d’actions, a présenté le niveau de mise en œuvre des activités du Plan de travail Annuel (PTA), à l’exception des activités du Plan Global de la Réforme de la Gestion des Finances Publiques (PGRGFP) dont l’examen est prévu pour la prochaine session.

Le Chef de Division de la Dépense de Personnel et des Pensions, Responsable de l’action 3, a fait un briefing du Guide Pratique de Traitement de la Solde et des Pensions dans l’Administration Publique Camerounaise. Il a ainsi indiqué qu’il s’agissait d’un document qui pouvait servir en même temps de manuel de procédures pour les personnels exerçant le métier de la solde et des pensions, que de guide pour les usagers du service public. Sa diffusion a démarré dans les Ministères et devra se poursuivre dans les services déconcentrés ainsi qu’auprès des usagers. Il a par ailleurs rappelé la disponibilité des attestations de virement irrévocables qui désormais se font dans les régions. La responsable d’action a spécifié que l’aspect communication pour en informer les usagers est pris en charge par la Division de la communication du Ministère.

D’autre part, le bilan du déroulement du Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) 2021 présenté par le responsable de l’action 2, Chef de Division de la Préparation du Budget, a permis de relever qu’au-delà de la réussite de l’évènement, il est nécessaire d’apporter quelques améliorations à l’avenir, notamment pour ce qui est des délais de dépôt des documents auprès des parlementaires, afin de permettre aux uns et aux autres de s’en approprier avant les débats. Selon lui, il faut par ailleurs veiller à la prise en compte des recommandations formulées afin de garantir l’utilité du DOB.

L’action 4, portée par la Division du Contrôle, de l’Audit et de la Qualité de la Dépense (DCOB), a quant à elle fait un rapport de la tenue de la Conférence d’Exécution Budgétaire, première du genre, tout en faisant noter que la situation d’exécution du budget à date démontre que le budget est exécuté à 25% seulement ; ce qui d’après le Chef de la Division de la Réforme Budgétaire (DREF), modératrice de ladite Conférence, devrait nous interpeller à renforcer l’accompagnement sectoriel que le Ministère des Finances apporte au quotidien aux autres administrations, à travers ses représentants que sont les contrôleurs financiers et les comptables publics.

Bien que des ajustements aient été mis en perspectives pour certaines actions, les échanges faits de tout cela ont emmené le DGB à féliciter ses collaborateurs et à les encourager à poursuivre dans la même lancée. Il fera d’ailleurs noter qu’au regard du taux général des actions réalisées jusqu’ici à savoir 56%, « l’on peut se féliciter d’être sur la bonne trajectoire, mais qu’il est nécessaire de rester centré sur le plan de travail afin d’atteindre le taux de réalisation de 100% d’ici la fin d’année ».

Les recommandations faites au sortir de la rencontre sont de plusieurs ordres, en l’occurrence, la préparation d’une présentation de la plateforme parlementaire au mois d’août, la mention de l’adresse du site web de la DGB sur le timbre service, l’engagement des travaux d’élaboration du Tome vert, la mise à la disposition des responsables d’action du projet d’instruction relatif à la mise en place du comité interne d’audit, pour d’éventuelles observations, la soumission au DGB du plan d’action relatif à l’implémentation de la nouvelle nomenclature budgétaire de l’Etat en vue du démarrage de sa mise en œuvre, la finalisation du projet d’acte réglementaire pour le DOB, la publication régulière et dynamique sur le site web, des articles portant sur les activités du Programme .

La rencontre s’est achevée sur une note de célébration qui a mis en relief un autre volet de performance, d’excellence et d’épanouissement : le sport. A cet effet, le trophée DGB/Foot a été solennellement remis au Directeur Général, qui n’a pas manqué de féliciter l’équipe masculine de football de la Direction Générale du Budget. Des félicitations ont également été adressées à leur encadrement technique et administratif, avec recommandation à Madame le Sous-directeur des Affaires Générales de l’étendre à d’autres disciplines sportives impliquant les femmes dans une perspective d’application de l’approche genre.