La direction générale du budget Cameroun

LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET

Gestion budgétaire de l’Etat : le Programme 274 une fois de plus sur la table d’un dialogue de gestion

Publié le : 10/08/21 9:18

Le mardi 15 juin 2021 dernier, l’hôtel Hilton de Yaoundé a ouvert ses portes aux participants du troisième dialogue de gestion du Programme 274 « gestion budgétaire de l’Etat », pour l’exercice budgétaire 2021. Au menu, le passage en revue des activités du Plan Global des Réformes de la Gestion des Finances Publiques (PGRGFP) inscrites dans le Plan de Travail Annuel (PTA) 2021, et l’évaluation du niveau de mise en œuvre des recommandations du Responsable de ce programme, issues des précédents dialogues de gestion.

Sous la houlette du Directeur Général du Budget Monsieur Cyrill EDOU ALO’O, par ailleurs Responsable dudit Programme, la séance a réuni toutes les parties prenantes qui œuvrent à sa performance. On a ainsi noté la présence de tous les Responsables d’action, le Contrôleur de Gestion accompagné de son réseau de Référent, et les Responsables du programme 274 jusqu’à rang de Sous-directeur.

Commençant par souhaiter la bienvenue à tous les participants, les objectifs visés par ce dialogue de gestion ont été au centre du propos liminaire du Responsable du programme. Il s’agit d’un suivi régulier de la performance du Programme 274, pour lequel les lettres de missions annuelles assorties des PTA 2021 ont été signées en début d’exercice. Mais aussi, le respect des directives définies par le Ministre des Finances au titre de l’année 2021 afin que les activités inscrites dans le PTA se réalisent convenablement, gage de la performance. Parlant des activités du PGRGFP, il a précisé que leur mise en œuvre concerne uniquement celles inscrites dans le PTA 2021 du Programme 274.

Niveau de mise en œuvre des dernières recommandations

A l’entame de cette articulation, le président de séance a donné la parole au Contrôleur de Gestion Monsieur MBIDA Joachim pour la lecture du projet de validation de l’ordre du jour. Après la validation de ce dernier par l’assistance, la parole lui a une fois de plus donnée pour la présentation du niveau de mise en œuvre des recommandation issues des précédents dialogues de gestion. L’exposé desdites recommandations va révéler certaines zones d’ombre dans la mise en œuvre de certaines actions, ce qui engendrent moultes interpellations du DGB à l’endroit des Responsables d’actions concernés pour plus de lumière, donnant lieu à des échanges entre les parties prenantes.

Prenant la parole pour répondre à une interpellation, il a été demandé à Madame Goma Flore, Sous-directeur des Affaires Générales de poursuivre sa prise de parole avec la présentation du Plan de mise en œuvre du contrôle interne au sein du Programme 274.

Plan de mise en œuvre du contrôle interne au sein du Programme 274

Dans ce volet, il a été question de soumettre pour validation le Plan de mise en œuvre du contrôle interne au sein du programme. Plan validé et déployé jusqu’en 2022, il consistera entre autres à élaborer le code d’éthique et de conduite du personnel, élaborer la cartographie de risque, définir la fonction de « risk manager » et élaborer un système de reporting interne.

A la suite de Madame Goma, le Responsable du Programme a une fois de plus donné la parole au Contrôleur de Gestion pour poursuivre la présentation du niveau de mise en œuvre des recommandations, et enchainer avec le niveau de mise en œuvre des activités du Plan Global, qui sera lui aussi parsemé d’interactions entre les participants.

La mission d’évaluation du Plan Global sur la Réforme des Finances Publiques

Le Directeur Général du Budget, Responsable du programme 274 a donné la parole à madame Sophie BOUMSONG, Chef de Division de la Réforme Budgétaire pour faire le briefing de la dernière mission d’évaluation du PGRFP du triennat 2019-2021. Madame le Chef de Division a mis en exergue les activités suivantes : l’opérationnalisation de la nomenclature budgétaire de l’Etat, le développement de la comptabilité budgétaire, la mise en œuvre du contrôle interne budgétaire et la mise en œuvre du plan d’engagement.

A sa suite, le Responsable du Programme 274 va reprendre la parole pour inviter ses collaborateurs à plus d’ardeurs dans l’accomplissement de leurs tâches, et de mettre en place une division du travail plus élargie, afin d’atteindre de manière efficace et efficiente les objectifs qui leur incombent. Dans la même veine, il a insisté sur le fait que les Responsables d’action devraient permanemment développer une approche managériale participative au niveau des ressources humaines dans le but de déceler les talents mais aussi d’identifier les collaborateurs les moins aptes afin de les aider à se mettre à niveau. Ainsi, il a annoncé la mise sur pied dans un futur proche, d’un centre de formation au sein du programme 274.

Tous les points inscrits à l’ordre du jour parcourus, monsieur Cyrill EDOU ALO’O Directeur Général du Budget, Responsable du programme 274, va donner une fois de plus la parole à madame le Sous-directeur des Affaires Générale pour les divers. Dans cette partie, un seul point à l’ordre du jour : les ovations envers certains personnels du Programme 274 parmi lesquels monsieur Cyrill EDOU ALO’O Directeur Général du Budget. Ceux-ci ont été félicités par le Ministre des Finances le 12 juin dernier, bénéficiant des distinctions honorifiques et des lettres de reconnaissance.

A la suite de tout ceci, la séance de travail a été levée par son président au rythme des applaudissements, fruit d’une réunion de travail qui n’a certainement laissé personne de marbre.