La direction générale du budget Cameroun

LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET

Le Premier ministre, Joseph Dion Ngute vient de créer un Comité interministériel de Cadrage Macroéconomique et Budgétaire

Publié le : 4/03/21 1:56

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement a signé en date du 27 janvier 2021, le Décret portant création, organisation et fonctionnement du Comité interministériel de Cadrage Macroéconomique et Budgétaire (CPCMB).

Placé sous l’autorité des Ministres chargés des finances et de l’économie, le CPCMP a pour mission principale de coordonner et de suivre les activités relatives à l’élaboration, l’actualisation et la finalisation du projet de Cadrage Macroéconomique et du projet de Cadrage Budgétaire à Moyen Terme (CBMT), dans la perspective de l’adoption du projet de loi de finances de l’exercice projeté et du suivi régulier de la conjoncture économique et financière nationale.

A ce titre, il est donc chargé :

  • d’examiner et de valider le projet de Cadrage Macroéconomique et le projet de Cadrage Budgétaire à Moyen Terme (CBMT), ainsi que les hypothèses qui les sous-tendent ;
  • de s’assurer de la cohérence entre les données sources de la dette, du Tableau des Opérations Financières de l’Etat (TOFE), de la balance des paiements, des comptes nationaux, en liaison avec l’Institut National de la Statistique (INS) et de la situation monétaire, en liaison avec la Banque des Etats d’Afrique Centrale et tous les autres acteurs institutionnels compétents ;
  • de suivre et de valider l’approche méthodologique utilisée pour réaliser de projections ;
  • d’examiner et de donner un avis motivé sur le projet de Cadrage Macroéconomique et le projet de Cadrage Budgétaire à Moyen Terme (CBMT) ;
  • d’examiner les propositions de mesures des politiques économiques et financières ayant un impact sur les projections macroéconomiques et budgétaires ;
  • de formuler des recommandations pour le renforcement des capacités statistiques et de prévision ;
  • de traiter toutes autres questions à lui soumises par le Ministre en charge des Finances ou de l’Economie, s’agissant des perspectives macroéconomiques et budgétaires à court, moyen et long terme.

Ce Comité est composé des hauts responsables des Ministères en charge des Finances et de l’Economie, de l’Institut National de la Statistique (INS), de la Banque des Etats d’Afrique Centrale (BEAC), de la Caisse Autonome d’Amortissement (CAA), du Comité Technique de Suivi des Programmes Economiques (CTS) et de la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH). Il se réunit au moins une fois par trimestre en session ordinaire mais peut également se réunir en session extraordinaire, en raison de l’urgence ou de l’importance d’un sujet à examiner. Pour l’accomplissement de ses missions, ledit Comité dispose d’un Secrétariat Technique composé de deux Unités opérationnelles, à savoir : l’Unité de Cadrage Macroéconomique (UCM) et l’Unité de Cadrage Budgétaire (UCB).

Il faut noter que la création du Comité de Cadrage Macroéconomique et Budgétaire est un résultat important qui était attendu du Plan Global de Réforme de la Gestion des Finances 2019-2021 (PGRGFP) adopté par le Gouvernement le 13 décembre 2018. Ce Comité va désormais offrir un cadre bien structuré pour l’harmonisation des statistiques macroéconomiques et budgétaires pour une politique économique et budgétaire réaliste.