Conception des supports de communication : la Division de la Réforme Budgétaire formée

La Direction Générale du Budget a organisé du 27 au 30 aout 2019, un atelier de formation sur la «conception des supports de communication» à Mbankomo à l’intention du personnel de la Division de la réforme budgétaire. Cet atelier a été précédé d’une réunion de lancement présidé par le Directeur Général du Budget, M. Edou Alo’o Cyrill. L’objectif de cette formation était de renforcer les capacités des points focaux en communication de la Division de la Réforme budgétaire en matière de conception des supports de communication.

Plusieurs objectifs spécifiques y étaient également assortis à savoir : l’adéquation des canaux de communication avec les objectifs ciblés, l’arrimage aux nouveaux processus d’édition, de diffusion des productions, l’élaboration des mécanismes de mise en œuvre et de suivi-évaluation.

Au terme de cette formation, les participants ont pu être édifiés sur : la conception des supports de communication tels que les flyers, kakemonos, livres…, les méthodes de dissémination des supports et le dispositif du suivi de l’impact.

Pour ce faire, la Division de la Réforme budgétaire en sa qualité de diffuseur de la pensée des finances publiques avait besoin d’être accompagnée dans la conception des canaux de communication. Il s’agissait principalement de mieux outiller ladite structure à l’élaboration des supports de communication. Cet exercice n’était pas nouveau pour la Réforme ; mais le renouvellement de la ressource humaine à la suite des récentes nominations, a induit de renforcer ses capacités en la matière. La communication étant dynamique et intrinsèquement liée aux nouvelles technologies, il était donc important que les personnels y dévolus s’arriment à toute susceptible évolution.

Il était également question pour cette formation de mettre l’accent sur la qualité des outils de communication qui doivent être en adéquation avec les objectifs à atteindre. Les éléments de contenu doivent être diffusés sur des contenants expressifs. Au-delà de la nécessité de sortir des sentiers battus en matière de planches de communication, il faudra également élargir leur champ, mieux leur cible.

A titre de rappel, en adoptant la loi N°2018/011 du juillet 2018 portant Code de transparence et de bonne gouvernance dans la gestion des finances publiques au Cameroun (CTBG), le Gouvernement a marqué sa volonté de s’arrimer aux standards internationaux. Cette loi vient renforcer le processus de budgétisation par programme amorcé depuis 2007. En effet, le CTBG recommande plus de visibilité des finances publiques. C’est ce qui transparaît dans le chapitre VIII relatif à l’information du public. L’obligation d’informer le public nécessite de penser une nouvelle approche communicationnelle. Aussi, le Ministère des Finances a procédé à une actualisation de sa stratégie de communication de 2009. A travers cela, il marque la volonté de revoir ou d’accentuer certains canaux de communication. Certes la Réforme des finances a déployé d’importants moyens et méthodes de vulgarisation des finances publiques, néanmoins, il serait nécessaire de mobiliser le même effort, voire, d’y aller crescendo.

Tout télécharger