Les Bénefices

Les Bénefices attendus

Pourquoi une telle réforme ? Qu’est-ce qui justifie qu’une rénovation d’une telle ampleur, portée sur plusieurs années et à tous les échelons de l’appareil administratif, soit aujourd’hui entreprise ?

Si l’actuel système budgétaire, comptable et financier répond en partie aux besoins du pays, une série de dysfonctionnements a été observée. Ces derniers prenne en partie leur source dans l’Ordonnance de 1962 qui fixait
jusqu’alors le régime financier du Cameroun.
Ce texte fondateur est devenu obsolète, au regard des nouveaux besoins, dans un monde devenu plus complexe. Des adaptations partielles ont bien sûr été entreprises au fil du temps mais elles ne peuvent remplacer une rénovation en profondeur. La modernisation de la gestion financière de l’État camerounais est donc devenue impérative en ce qu’elle doit permettre aux administrations de faire face aux défis de notre époque. Les enjeux de cette ambitieuse réforme sont politiques, administratifs, sociaux et économiques.
Les mesures entreprises visent au rééquilibrage des pouvoirs budgétaires, à la modernisation de l’administration, à une coopération renforcée avec les partenaires techniques et financiers, et, au final, à une meilleure prise
en compte des préoccupations des citoyens

BENEFICE 1 : Un rééquilibrage des pouvoirs en matière budgétaire
Le nouveau régime financier participe à la démarche de démocratisation engagée par les différentes réformes constitutionnelles depuis 1996. Il concourt au rééquilibrage des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire en matière budgétaire. Ainsi, le Parlement est renforcé dans sa mission de contrôle de l’Exécutif, la Chambre des Comptes voit ses compétences réaffirmées, tandis que se dessine une meilleure répartition des rôles entre le Ministère des Finances et les autres départements ministériels

BENEFICE 2 : Une modernisation de l’administration

Le nouveau régime financier engage l’ensemble des administrations dans une dynamique de modernisation à tous les échelons. Ce processus vertueux fait émerger de nouveaux métiers, une nouvelle organisation interne, de nouveaux outils pour aboutir à une nouvelle culture administrative axée sur les résultats. Les bénéfices attendus de la réforme des finances publiques

BENEFICE 3 :  Une réforme au service du citoyen

En favorisant la diffusion d’une information plus accessible, le nouveau régime financier donne aux citoyens une plus grande visibilité sur la prise en compte de leurs préoccupations. Ce faisant, il accroît le contrôle
citoyen sur l’action de l’État.

BENEFICE 4 : Une coopération optimisée

Bénéfice direct de la réforme, les financements extérieurs sont mieux budgétisés et mieux organisés. Les projets des partenaires au développement gagnent en harmonisation, permettant d’évoluer vers l’aide budgétaire.