Fundamentals

Les fondamentaux du nouveau régime financier

Le nouveau régime financier fait de la performance et de l’optimisation des ressources un critère essentiel de gestion. En effet, le problème actuel de rareté des ressources et de l’augmentation croissante des besoins
ne peut se résoudre par une augmentation démesurée des recettes, signe d’une pression fiscale trop élevée. Aussi, le régime financier propose l’adoption d’une stratégie de gestion des dépenses publiques basée
sur une meilleure allocation des ressources et sur le principe économique de l’optimisation des résultats sous la contrainte budgétaire.

L’État camerounais s’engage dans la budgétisation par programmes, mieux adaptée aux enjeux actuels. Organisé en programmes et actions, le budget général de l’État reflètera désormais les grandes politiques publiques. Innovante et moderne, cette budgétisation axée sur les résultats établit un lien entre les crédits  mobilisés et les objectifs des politiques publiques.

Les comptes sont plus sincères et plus transparents. Le monopole du Trésor est réaffirmé. Les principaux acteurs budgétaires sont responsabilisés. In fine, c’est toute la gestion budgétaire, comptable et financière qui s’en trouve améliorée. Les politiques publiques gagnent en efficacité.